13 janvier 2014

J’ARRIVE DANS LE MASSIF CENTRAL

FIN DE JOURNÉE HEUREUSE ET CHANCEUSE-le 11/06/2010

LE PULEY sur le trajet de CHALONS SUR SAONE vers CAPDENAC GARE

J’ai passé un super séjour certes court au Camping du Pont de Bourgogne , en plus les gérants sont trés trés sympathiques , agréables ainsi qu à votre disposition. J’en garde un bon souvenir , c’est comme tout on apprécie à divers degrés mais , ce lieu est en bonne place dans ma tête . Je les quitte avec un excellent souvenir , pour reprendre mon Bredelers Ubuntu , en direction de Paray le Monial .pour prendre la route bleue , c’est comme cela qu’en Bourgogne on dénomme la route partagée avec les cyclistes

Vue sur Chalons sur Saône

Je sortis assez difficilement de Chalons -sur-Saône , au point de me retrouver sur une voie rapide , j’ai toujours autant de difficultés à m’orienter dans les grandes villes , en plus avec ma vue à la con , merci le service ophtalmologie du nouvel hopital de Strasbourg. Comme j’ai le don de rater les panneaux de la vél 6 , puisqu’elle passe par Chalons sur Saône  et doit m’emmener jusqu’à Digoin. Mais voila je ne la trouves pas et je passe par un espéce de chemins qui passe au dessus d’un pont avec vue panoramique , oui mais pour y arriver il faut se payer une partie de piste  boisée , certes pas africaines mais presque , pour arriver dans un village ou je vais être scotché et qui me fera peur ainsi que l’envie de reculer et de tout laisser tombé. Certes c’est un beau nom Culles-les-Roches , c’est aussi un beau lieu et trés joli village , mais quelle grimpette , c’est simple je descendrai du vélo et pousserai sur 2200 métres en s’arrêtant tous les 20 /30 métres , vous dire la difficulté .

Le musée Niepce

Heureusement qu’il ne pleut pas car la , je pense que j’aurais jeté l’éponge , en plus ça ne fait que monter, remonter en des pentes dont les voitures elles mêmes s’essoufflent , donc  les gens qui me voient doivent se marrer et penser que je suis plus qu’un illuminé , mais je m’en tapes .Comme je peut vous dire que je n’ai pas vu un de ces cyclistes qui se déguisent  en coureur du tour de france en ces lieux , même pas de vttistes , vous dire ou je suis passer .Quelque part je dois être frappé de la tête , pour faire de tels itinéraires, , allez faire un tour depuis Saules ,Culles – les -Roches et Bissy s-Fley, en vélo si possible .Enfin monter et remonter commence à se calmer et je descends vers Germagny ,pour me retrouver à un croisement ou je pris la décision de prendre à droite , sauf que depuis un moment il tombe une petite pluie . A ce croisement il y a un garage autos qui occupe une importante surface  avec accolé un beau terrain .Je le remarque de suite , comme je suis fatigué , commençant à maudire cette pluie , je fais demi -tour pour  me rendre au Garage . Je ne m’imposerai pas mais resterai trés délicat ainsi que poli , surtout que le patron dialoguait avec des clients .Une fois cela terminé, il s’adressa à moi , je lui demanderai si il ne m’accorderai pas de monter ma Wechsl Intrepid 2 dans le petit bout de terre verte attenant au garage .

Le garage Y.Borne

Nicéphore Niepce

La réponse du personnage fût immédiate  et positive , même en me proposant de l’eau , vous dire combien j’ai apprécié , combien aussi le patron de ce garage est sympa , cela ne m’étonnerais pas du tout que ce soit un être trés exceptionnel . C’est mon opinion car au petit dialogue que nous avons eus ensemble , j’eatis bouche bée et presque sans voix car il faut dire que la narration qu’il m’a faite est d’une richesse exceptionnelle . Encore Merci de votre accueil , un autre moment fort qui sera gravé en lettres d’or dans ma mémoire et dans mon histoire.Malgré cette pluie qui est tombée fort tard dans la nuit.

N’AURIEZ VOUS PAS UN PETIT BOUT DE CHAMP-le 12/06/2010

CIRY LE NOBLE sur le trajet de CHALONS SUR SAONE vers CAPDENAC GARE

Merci de votre amabilité monsieur le garagiste

Dieu que j’ai bien dormi dans ce petit bout de terrain du garage Y-Borne à Le PULEY, surtout qu’en plus il a plu une grande partie de la nuit , heureusement l’herbe était grasse ,épaisse , le terrain léger , ce qui à permis que je passe une bonne nuit . Encore une fois je suis réveillé de trés bonne heure 5 H du matin , mais je traine surtout que je vois que la tente n’est pas encore séche.Je sortirai de la tente plus tard que d’habitude car le temps ne me paraissait pas terrible et en plus frais .Comme à l’accoutumée je mets un temps fou à me préparer et à ranger , c’est un point auquel il faut que  j’y remédie, sauf que ce n’est pas demain la veille .J’irai tout de même saluer et dire au-revoir à ce monsieur qui émane un savoir faire et savoir vivre qui m’impressionna , merci encore une fois pour votre accueil , votre café , merci et encore merci .La dessus je reprends mon bonhomme de chemin et de suite par une montée . Ce que je ne vous avais pas parlé c’est que depuis hier soir je me suis posé la question si le bruit que l’on entendait assez réguliérement n’était pas le TGV .Eh oui on est pas tres loin de Montchanin , une gare TGV.En effet je croiserai plusieurs fois la ligne de cette réussite française et non de la petite sarkozie.je croiserai aussi une petite riviére qui me rappellera un ami  créateur de guitare , eh oui la Vozelle est aussi une riviére , j’ai de quoi méditer  sur mon Bredelers Ubuntu.Je ne m’en prives pas du tout . Cela me fait du bien .

TGV

Voyant que je ne pourrai pas rallier Paray Le Monial ce soir , par conséquent je déciderai le camping sauvage ou chez un fermier , commençant à être fatigué et à avoir faim alors que je longeais la toute qui longe le canal ralliant Montchanin à Digoin , je chercherai un lieu ou planter ma tente , sauf qu’ils sont trés restreints , des chemins de bois il y en à peu et surtout beaucoup de barriéres fermées .A hauteur de Ciry le Noble , je vis que de l’autre côté du canal je pourrais éventuellement trouver un endroit pour y passer la nuit , prochain pont je traverse . Il n’est pas loin , ce qui me soulage , finalement j’opterai pour une ferme ou je vais aller trouver le propriétaire et lui demander la possibilité de planter ma tente dans le champ qui est juste derriére la ferme. Chose demandée , chose accordée , fort gentiment et sympathiquement

Je passerai la nuit dans l’endroit dénommé Les TOUILLARDS , juste en face de Ciry le Noble , je m’endormirai tard car ce dernier village faisait la fête avec les manéges que j’entendais parfaitement ainsi que la fanfare du village.

PARAY LE MONIAL SANS WIFI DONC DIGOIN-le 13/06/2010

CAMPING DE LA CHEVRETTE sur le trajet de CHALONS SUR SAONE vers CAPDENAC GARE

alignés

 

Au départ de cette journée je prends la décision que si à Paray le Monial , le camping à la wifi , j’y reste sinon je tente d’aller à celui de Digoin .Je partirai de ma ferme ou j’ai été si bien accueilli , en pensant ce que je cite plus haut , ce sera sur une route longeant le canal . sauf qu’aujourd’hui c’est le jour où j’ai oublié ma tête sur le frigidaire , en plus j’ai oublié de fermer la porte.Le récit vous le dira ou vous contera mes conneries et mes oublis .

N’ayant pas pu faire de feu car mon petit accélérateur est sur la paille il me faut le réparer , sans me faire mon café ou mes repas , je serai bientôt un cadavre .Ce qui occasionne que je m’arrêtes à Génélard , pour y acheter une brioche et un bout de pain , comme je passe devant un café ouvert , je me dis prends un bon grand créme et tu continues aprés.Chose pensée , chose effectuée , je me mets sur la terrasse en commandant un grand-créme.

Les chansons de Brassens me reviennent

Je le déguste ainsi que ma brioche , tout cela tranquillement , mes jambes sont lourdes des grimpettes de la veille . Apres cette pause oh combien revigorante , je réenfourche le vélo , suis le canal une nouvelle fois , puisqu’il m’emmene direct à une des deux villes citées auparavant .Au bout de 5/6 kilométres , je sens mon dos léger , je passe ma main

Merde j’ai oublié mon sac photos…………….je fais de suite demi -tour , je ne vous dis pas que subitement   la fatigue je ne la sentais plus , en priant aussi que les gens soient honnétes . Arrivé à quelques encablures ,  presque 2 kms du village de la ligne de démarcation , une voiture me fais des appels en  me faisant  savoir que mon sac photos est au bar , je pousse un ouf effroyable . Donc je recupére mon sac  avec ce qu’il ya dedans , je jetterai juste un oeil  , rien ne manque . Merci la chance (si l’on peut dire).

Je roulerai jusqu’à Paray le Monial , le premier but est de trouver le camping et aussi de savoir si il y a la wifi .Malheureusement pas de wifi , donc pas de connections . je me renseigne si Digoin en as une . La réponse est positive , alors direction cette derniére , il reste une quinzaine de kms à faire ,je les ferai sans rechigner ,très  content de pouvoir mettre le site vélafrica à jour , ainsi que de prendre une douche . J’arrive au camping de la chevrette , le nom me fais sourire et me fais penser qui à pu sauter la chevrette en question?

Donc la chevrette est une construction en pierres qui empêche la divaguation de la Loire , car la je suis au bord de la Loire .Le mot chevrette vient en fait que sur ces chevrettes il y avait des bites d’amarrage des bateaux utilisaient des cordes  en chanvre . Voila pourquoi ce nom , rien à voir avec ma pensée détournée mais je suis rassuré car je ne suis pas le premier à penser cela .

Je ne me retrouverai pas seul car un couple en tandem est en train de se désaltérer auprés de leur tente , surpris le moyen de locomotion est un tandem . La sympathie s’installe de suite et nous papotons comme de vieilles comméres , c’est agréable il faut le dire de parler après de longs moments de solitude . Sur la soirée arrivera 3 compéres qui d’entrée se mit à chambrer l’équipage du tandem . Partie de rigolade assurée , aussi bien ce soir que demain . 3 joyeux drilles qui se font du plaisir , bonne route à eux .

Je me répétes mais je dois dire qu’encore une fois je suis sur un nuage .

QUAND JE LAISSE MA TETE SUR LE FRIGIDAIRE-le 14/06/2010

DIGOIN/CIRY LE NOBLE/DIGOIN sur le trajet de CHALONS SUR SAONE vers CAPDENAC GAR

Entourant un domaine

 C’ est au patit matin , je cherches partout , mon réchaud spécial écologie , sans mettre la main dessus . Je serai en colére contre moi  , de suite je pense que je l’ai oublié dans l’herbe de la ferme à les touillards .Fort heureusement le couple au tandem m’inviteras a prendre un café , quel soulagement , quel con je suis , je n’ai toujours pas de vrai concentration sur les objectifs comme  sur l’événement , par conséquent je ne peut que faire des oublis .

Vielle ferme

Retour a la ferme , pour retrouver mon réchaud , donc presque 42 kms  aller et même régime au retour , certes sans la remorque puisque je la confierai au camping ,. Je pars du camping vers 10h du matin , juste aprés les 3 compéres et le tandem . Fort heureusement il ne pleut pas ,  le vélo me semble léger je suis surpris de la façon dont j’avance , comment je déroule sur le bitume . Je m’économise un peu tout de même car il faut prévoir le retour . La question est , est-ce que je vais pouvoir faire cette distance dans la journée , elle me taraudera toute la journée , en fait j’arriverai vers 13H10 à la ferme .

Bien sur j’irai saluer le propriétaire , et lui fis part de mon oubli si je l’ai oublié , nous allons ensemble regarder , mais on ne trouve rien .Je ne vous dis pas la déception et la colére , je rentrerai sur Digoin le coeur lourd , sans plus de force que cela pour tourner les manivelles .Au final j’arriverai au camping vers 16H 30 . Je trouves , que j’ai bien roulé pour faire ces 84 kms , oui sans remorque , je n’aurai fais qu’un galop d’entrainement .

Un couple qui je pense va rester longtemps dans ma mémore

 

Pour le réchaud , je le retrouverai dans un endroit ou je le mets jamais dans le sac de la remorque . Dieu que je suis un imbécile , idiot . Suis -je réellement sur terre , je ne sais pas , en tout cas une journée de plus à Digoin , ou je resterai le lendemain à cause de la pluie ; le temps que mes affaires séchent .Alors que je dois aller à la poste de Marcigny ce sera pour le mercredi 16 .

Je vais mettre quelques photos supplémentaires , elles ont été faites avec un  Panasonic  Lumix

Bords de la saône

TZ 10

 

 

 

 

 

3 joyeux drilles

 

Au revoir
Heureux éclusier

 

Dommage que je n’ai pas un télé-objectif puissant

 

Photographié par la charmante dame du tandem

FATIGUÉ DU TEMPS ET AUSSI DU CORPS-le 16/06/2010

AU BORD DE LA LOIRE EN SAUVAGE SOUS LA PLUIE sur le trajet de CHALONS SUR SAONE vers CAPDENAC GARE

Je passe sur la journée du 15, elle n’a aucune saveur , aucun goût , en plus je suis trés fatigué moralement à cause de la pluie ainsi que de mon retour sur Ciry le Noble , donc je repars le 16 du camping de la Chevrette de Digoin , en direction de ………………logiquement c’était Marcigny , mais voila la 1ere piste cyclable au bord du canal, je m’y engouffre bille en tête, sans regarder .Je pédale sous la pluie trempé comme un poisson sauf que je commence à avoir froid  , j’ai déja fait 26 kms et des poussiéres , au bord de la piste un panneau annonce , sandwiches , boissons chaudes à 100 métres . Je me permets de m’arrêter de réfléchir si je me rends à ce café ou plutôt café épicerie  , finalement j’y vais .J’ai froid , je suis trempé ,fatigué alors que de me rassasier un peu ne peut que me faire du bien.

Juste à suivre la fléche

Je passerai une bonne heure à me réchauffer et à manger , malheureusement la pauvre dame qui tient seule cet endroit , n’a plus de pain , ne peut  me faire un sandwich, donc je prendrai dans son épicerie un paquet de pain de mie , une boîte de thon plus un paquet de gauffres , accompagné d’un bon café au lait bien chaud . Je ne retrouves pas , ne retrouverai jamais le bon café au lait que ma grand-mére me faisait ou encore le bon café créme que l’on demandait au bistro.Aprés avoir bien innondé le sol de ce lieu , de cette brave dame , je me décide à repartir quand , j’ai l’idée lumineuse de lui demander si j’étais loin de Marcigny .

De par sa réponse je me suis demandé si elle ne se trompait pas , vu que j’étais sur de moi , comme quoique tout peut arriver , surtout qand on est sur de soi , là je me suis mis le doigt dans l’oeil , voir ailleurs . Je me suis bien trompé , donc avant d’être affirmatif il faut bien vérifier , revérifier . Puisque j’étais dans la direction opposé ,que je remontais le canal en direction de Nevers .En tout état de cause une nouvelle fois 26 kms de trop , que dis-je ….! 52 kms en plus , sous la pluie, très en colére contre moi , vu que je n’avance pas  , que je recule plutôt .Oui je ne vous ai pas dit exactement ou étais ce café épicerie ,c’était à Pierrefitte -sur -Loire . carrément dans le sens opposé . Quand je vous dis que je suis vraiment con quand je m’y mets , surtout que j’avais demandé au gérant de m’indiquer ainsi que m’avoir  remis une feuille avec le parcours comportant les changements de route. Là -dessus je vous vois venir surtout ceux qui me connaissent , mon GPS eh bien il est innefficace vu que matériel net(qui entre nous m’a bien baisé) m’a livré un gps Garmin 605 Edge , mais sans carte alors que d’aprés la publicité de ce gps sur leur site stipulait carte Europe .Vous pouvez vous taper sur le coquillard il n’y a aucune carte sur ce gps .

Le côté pile laisse présager un petit château , eh bien non c’est cela.

M’obligeant  d’en acquérir une au moins celle de l’Europe , certes je suis plus vers le midi donc plus vers l‘Espagne alors je me pose la qestion acheter une carte Garmin oui mais laquelle Europe , Sarkozie(ex-france) , Espagne ? Ou les cartes TOPO de chez garmin mais au prix où elles sont je ne peut pas me permettre ce luxe surtout pour ce qui me reste à parcourir en Sarkozie certes il reste toute l’Espagne à traverser ,.Le choix est difficile .Merci à la mythomane qui m’a piquée mon Edge 705 et mon canon , merci à elle et bien entendu les policiers n’ont pas fait grand-chose pour retrouver cela.Au passage lieutenant futé qui à voté Fonzie fais savoir à cette saloperie que je lui réserve un chien de ma chienne .

Si quelqu’un à une carte Europe pour gps Garmin à un tout petit prix , q’il me le fasse savoir ce serait sympa , d’autant plus que je suis obligé dattendre ébut juillet pour ‘en payer une et ce avec  ce que je toucherai de la complémentaire de ma retraite , ce qui va me manquer pour le bateau entre Algéciras et Ceuta .

Je ne reviens pas sur le demi -tour toute , simplement que je dormirai en sauvage entre La Loire et le canal dans un chemin qui se finit dans un pré .Ce chemin est il propriété privée ou publique ?

LA POSTE DE MARCIGNY ET LA MOTTE AUX MERLES-le 18/06/2010

LA MOTTE AUX MERLES sur le trajet de CHALONS SUR SAONE vers CAPDENAC GARE

Révéillé par un bruit de moteur ainsi que de  voiture qui arrive , je me léve précipitamment , c’est le fermier qui passe pour aller je ne sais quoi faire dans le pré de ses vaches . Il n’est pas agressif , au contraire nous discutons un moment , au cours de ce dialogue il m’annonce que j’ai de la chance que la crue importante de la Loire ne se déclare que dans la journée , du coup je prends peur , remballant le plus rapidement possible, tout en jetant , même trés souvent un oeil sur cette derniére.

A la sortie d’une grimpette

Ce qui fait que je remballe trés trés vite , voir précipitemment , me voila reparti sous la pluie  vers la poste de Marcigny ou m’attends les joncs que Wechsel m’à envoyé, du moins à envoyé chez mon frére qui me les a transmis via poste restante (je ne savais pas que quand tu vas chercher un objet ou une lettre en poste restante tu dois débourser 1€ pour l’objet)  . Bien entendu j’arriverai à cette poste sous la douche , trempé , transi de froid , cerise sur la gâteau j’arrive à 12H 30.Heure de fermeture , repas obligeant du coup je dois attendre 13H30.Sincérement  sous la pluie c’est pas guilleret et encore moins enchanteur.

Le colis me sera remis , à l’ouverture du bureau de poste , malgré que j’attendais , je me suis fais avoir par une bonne femme sans scrupules ,sans politesse . La politesse n’existe plus , ce n’est pas parce qu’elle a un beau cul qu’elle ne  doit pas rester dans les normes du respect et de la politesse . A la voir je comprends que des mecs puissent êtrent excités en voyant cette provocation vestimentaire , son style d’habillement vous dis de suite ce qu’elle tente de faire comprendre , il ne faut pas sortir de Saint -Cyr pour s’en rendre- compte.Mon frangin m’ayant téléphoné en me précisant qu’il y avait aussi un mandat .Je chercherai partout ce dernier mais il n’était pas dans le colis mais dans une autre lettre  toujours en poste restante. la préposée de service me fis savoir que je devais revenir à 14H15 car elle ne savait pas si il y avait cette lettre , par conséquent je devais attendre celle qui s’occupe de cela .Bref beaucoup de temps perdu à attendre .Finalement j’aurai ce mandat  que ma mére m’a transmis pour mon anniversaire. Je la remercie , mon frére à mis lui aussi une bouteille de vin de la région de Tours qui est un peu champagné . Certes la bouteille est lourde, mais exception oblige .Vu le temps je dois trouver un camping , donc direction office du tourisme de Marcigny. Qui m’indiquera qu’à 7 kms de cette ville il y a un petit camping , qui est en plus dans la direction que je veut prendre. je ferai ces 7 kms avec lenteur et fatigue . Je regardais les mètres qui défilent sur le compteur en me disant il ne reste plus que …………., ça monte toujours dans cette région .Je vous prie de croire que là les kilométres sont longs même trés longs , que des montées et de la pluie .

J’aime ces vieilles pierres

J’arrives à ce petit camping ,de LA MOTTE AUX MERLES surplombant  une belle vallée dommage que le temps soit aussi pourri ensoleillé le coin doit être merveilleux.Il faut dire que l’accueil de la part des propriétaires ,  c’est un camping privé , entre -nous je vous le recommande, c’est un petit coin de paradis par la vue et par la mentalité , Pascale et Didier sont vraiment sympahiques et ont un sens aigu de l’accueil, en plus trés dévoués comme attentionnés , un bel endroit qui inspire et aspires le repos .Dommage que je ne peut pas vous mettre de belles photos de ce lieu vu que  le temps était comme la photo qui suis.J’y passerai une nuit fort agréable.

 

 

Voila ce que je vois depuis le départ de Strasbourg , j’en ai plein les ………..

 

Un amour de camping
Même la piscine fait grise mine

 

LE GLAS DE MES 62 ANNEES VIENT DE PASSER A TREPAS-le 19/06/2010

LA MOTTE AUX MERLES sur le trajet de CHALONS SUR SAONE vers CAPDENAC GARE

Le glas de mes 62 années vient de sonner pour laisser place à celle de mes 63 balais,que dire ? Que le temps passe trop vite ! Certainement , en ce qui me conçerne , je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer et aussi de me retourner,je me rappelle du temps où j’étais à l’AP (Assistance publique) ou je ne souhaitais que ma majorité. Certes dans ces moments là le temps est long .Sauf que je ne me rendais aucunement compte du temps qui passe si vite .

J’en vois tous les jours

Oh je ne regrette rien , ce serait super con de ma part , de m’engouffrer dans le regret .Comme mon frére Serge m’à fait parvenir une bouteille pour fêter cela , j’inviterai la famille du camping de la motte aux merles , qui eux vivent dans une maison que j’ai trouvé superbe , en cette demeure il doit y avoir un esprit Jean-Louis Chrétien……..Mon invitation sera déclinée pour des raisons familiales que je comprends parfaitement . De par ce fait je dégusterai cette bouteille seul, autour de mes pensées et de mes réflexions philosophiques si l’on peut dire

 

Tiens , bizarre alors coucou Philippe

 

PETITES ROUTES BIEN JOLIES MAIS COMBIEN TUANTES-le 20/06/2010

LE MAYET DE MONTAGNE sur le trajet de CHALONS SUR SAONE vers CAPDENAC GARE

Heureusement que la porte est ouverte

 

Je passe sur la journée du 18, pour  raison la pluie rien que la pluie et pas autre chose,à part que je suis dans les Monts du Bourbonnais, que je m’approche du Massif Central , mais quel temps pourri , je n’ai plus rien de sec , malgré mes sacoches étanches , le sac de ma bob lui aussi étanche , je roule sous la pluie , si elle ne me fais pas peur , elle me contacte et me fait mal .Le jour de mon anniverasire , jour ou mes 62 ans passent à trépas pour laisser naitre ma 63 éme anée .Je ne peut pas dire qu’elle fût joyeuse et enchanteresse , puisqu’une nouvelle fois je roulerai sous des trombes d’eau
. Je m’arrêterai à LE MAYET DE MONTAGNE ,  cherchant un camping car je commençais à avoir trés trés froid , sans compter que mes  épaules me semblent glacées .Avant de chercher le lieu de ce camping , je m’approvisionnerai car avec ce temps , pour ne pas perdre de forces , de chaleur , je mange , je remanges ,non je grignotes trés souvent. du pain complet , ce jour j’en ai passé deux rien qu’avec le trajet tellement cela monte , tellement c’est dur sous la pluie . Ce que je suis content c’est que quand ça grimpe je mets moins souvent le pied à terre , je ne pousse plus le vélo , je m’efforce de monter à la pédale, au début je montais 2à 3métres et mon coeur tapait à une vitesse folle , je ne pouvais plus respirer.

Détails de la porte

Maintenant c’est 10 fois plus et cela me ravis , tout en espérant que cela ira de mieux en mieux , je n’oublie pas que je vais avoir le Cantal à passer , les Pyrénées à franchir sans oublier l’Espagne qui selon moi va être le gros morceau . En attendant cela me fait de l’entrainement , ce n’est pas le mal dans les jambes qui me fait peur , c’est ma capacité de respirer , ainsi que cette insuffisance de souffle , je suis trés vite avec un coeur qui tape comme un marteau à une vitesse folle dans ma poitrine.Cela ne se refais pas car depuis combien de temps je n’ai pas fais de sport et dans quel état est ma musculation…………….C’est loin d’être du brillant .

PAR PRECAUTION , JE ME REPOSE LE 20 POUR REDÉMARRER LE 21 -le 21/06/2010

ARRONNES sur le trajet de DIGOIN-CAPDENAC GARE vers CAPDENAC GARE

Malgré mon désir de repartir ce dimanche , je ne peut pas car je me sens trés mal , j’ai froid depuis hier soir .Du coup je décide de ne pas me tuer , surtout que si je roules à nouveau sous la pluie, je risque de laisser forme et santé , me reposer ce dimanche en essayant de me retaper , en mangeant ,  en me reposant , ne pourra que me faire du bien. Je suis à quelques encablures de Clermont -Ferrant me rapprochant de Capdenac Gare , ou Luc doit perdre patiente , je ne suis pas en voiture et je n’ai pas de moteur dans le cadre .Je fais avec ma forme……………………………..Il faut dire que j’ai du mal à quitter ce petit camping à la maison en bois , mais il le faut. Ie ne fais rien sur cette journée , juste vous mettre quelques photos , puisque j’en ai reçu de la part des gens et des personnes que j’ai rencontré , je les en remercient et les saluent en même temps.

Indication
La maison à la plaque

 

 

 

 

 

Partagez

Commentaires