TERRIBLE MONTÉE

Article : TERRIBLE MONTÉE
21 février 2014

TERRIBLE MONTÉE

TERRIBLE MONTEE DE LAGUEPIE

le 07/09/2010- LAGUEPIE- Position gps à l’arrivée N 44°08.860′ E 001°58.763 

Déja que j’ai souffert dans les bosses du Cantal , du Lot et de l‘Aveyron, je ne m’attendais pas à cela , dur , dur c’est la que je pense encore plus au tricycle couché.J’étais loin de penser que j’allais attaquer une des montées les plus difficiles que j’ai eu à faire ,jusqu’à présent , je crois que celle de Laguépie est juste derriére les deux derniers kilométres du Puy Mary.

En pleine ville débute une montée infernale
En pleine ville débute une montée infernale

la pente est

En tout état de cause j’étais loin de me douter qu’elle arriverait aussi vite , déja dans la ville pour vous dire que la pente est plus que raide, dommage les photos ne parlent pas assez.Je poserai plusieurs fois le pied à terre dans cette longue montée , heureusement elle aura une fin . En haut  apres bien 6 /7 kilométres ce sera du plat , en somme le haut du plateau .J’ai vraiment eu du mal à passer cette bosse , mais je m’attends à pire notamment dans les pyrénées, enfin j’ai eu trés trés mal aux jambes avec ma musculature inexistantes , sans compter le souffle , ou je pars trés trés vite dans le rouge , je ne peut pas faire actuellement plus de 100 métres sans m’arrêter vu que mon palpitant cogne  à fond .
C’est avec bonheur que j’arriverai en haut , de voir du plat cela me remet  le moral en hausse , de voir de la descente aussi sauf que je ne descends pas trés trés vite , j’ai peur de chuter , comme de me recasser quelque -chose sans vraiment savoir la suite ce que cela va me reserver .Je sais que je vais avoir le plaisir de passer à Cordes sur Ciel  et Gaillac , cela m’enchante .

Rien que cela montées , descentes
Rien que cela montées , descentes

Cordes sur ciel m’apparaitra sans que je m’y attendes ,  je rentrerai difficilement dans cette ville vu le nombre de camping cars qu’il y a dans ce lieu  que des parkings pour eux , pour l’automobile , le reste c’est de la merde , ce ne sont pas des touristes, quelle mentalité dans cette sarkozie ! En plus j’avais une fringale énorme ,  difficile de trouver un magasin ouvert , puisque je suis obligé d’attendre l’ouverture d’un magasin qui semble être une superette , donc j’attends , pour me rasassier .Aprés une sérieuse pose casse -croute je dirais plus remise en forme, certes je ne manges pas comme les autres , un bon repas sur le bord de la route comme cela , un peu difficile non ?

Cette halte  à été la bienvenue . Vous surez plus tard pourquoi.. En fait j’allais avoir à faire à une bonne partie de casse pâtes , des montées , des descentes sans arrêt , ça tue son bonhomme surtout quand on est pas un sportif accompli. Encore moins un cycliste chevronné , il faut voir comment je pédales , comment ça mouline . Mais j’avance certes mon bonhomme de chemin , sauf que je ne suis pas la pour une performance , loin de moi  d’avoir une pensée de la performance , d’ailleurs ce serait tellement con , vu que je suis plus un gringalet qu’un super mec .Pourtant j’espéres être au moins à Gaillac ce soir, avec une pensée secréte .

La sarkozie délabrée
La sarkozie délabrée

Celle de voir le vigneron que nous avons eu pour une soirée à Capdenac -Gare.
Finalement je suis arrivé à Toulouse mais tardivement , comme un imbécile que je suis je n’ai même pas regardé la liste des camping , donc je pense que la j’ai fais une superbe erreur . Je ne suis pas un surhumain , j’ai beaucoup de défaillances.

J’AI VOULU VOIR TOULOUSE , TOULOUSE NE ME DÉSIRES PAS

le 08/09/2010- sous un pont entre Toulouse et le camping

Merci à vous pour tous ces renseignements

Je voulais rallier à tout prix Toulouse , il me fallait faire 83 kms , cela ne me fais pas peur , sauf que je me demande quand je vais arriver car encore une fois des bosses et quelles bosses . Certes j’y suis arrivé mais comme je le disais hier il y a eu pas mal d’ennuis ,de soucis de par mon insouciance , de ma tête en l’air ,de ne pas savoir m’organiser ou me concentrer sur une organisation de la journée . Donc je suis arrivé la veille et tardivement car il était plus de 20Heures quand je rentrais dans la ville rose .Contraint à demander un renseignement que je n’ai pas eu , malgré la trés bonne volonté du Monsieur , en passant le rond point , il y a une station de ravitaillement pour les pollueurs  . Ce qui peut -être me rendra service . Je vais y aller faire un tour , ou les deux charmantes dames se sont pliées en quatre pour me trouver un camping , mais voila , les campings qui sont en périphérie de la ville ne sont pas légions et à ma connaissance il n’y en à qu’un le ruppé (me semble t’il ) mais à quel prix , ce doit être mieux qu’un palace .

Bilan je vais glaner à travers la ville de plus amples renseignements , jusqu’au moment ou on me parlera du camping des violettes , qui se trouve à proximité du canal du midi . Enfin une bonne information , mais est-il à 10,15 , 20 kms de Toulouse , je n’en sais rien du tout . En plus comme j’étais fatigué à souhait , mes idées n’étaient pas trés claires et de la , ce qui devait arriver , arriva , je me suis trouvé dans le sens contraire de la destination du canal du midi en direction de Castelnaudary . Bilan une bonne dizaine de kilométres en trop et en plus retour à la case départ de Toulouse . Le but retrouver ce canal . Ce sera assez difficile surtout de nuit quand enfin j’y arriverai .

Le diaporama de la page J’AI VOULU VOIR TOULOUSE , TOULOUSE NE ME DÉSIRES PAS Arrêt gonflage chez un authentique garagiste et un vrai collectionneur

Un régal que de rouler sur cette piste cyclable le long du canal , je pensais que cela pourrait m’emmener jusqu’à Perpignan , cela c’est un souhait car je ne sais pas encore , encore une fois je rêve .Je roulais malgré ma fatigue , sauf que quand je suis fatigué comme cela , je n’ai plus du tout la réflexion optimisée , j’ai complétement zappé que de temps en temps il fallait changer de rives , et malgré le chemin de halage devenant de plus en plus dangereux , je continuais avec espoir , sauf que quand je me suis mis au diapason , il était trop tard  pour faire demi-tour , donc je changerai de coté au prochain pont . Mal m’en pris car ce prochain pont est a plusieurs kilométres et à pousser Bredelers et Bredelette , ça devient carrément une épreuve , mêm à pied je risque souvent de chuter .Finalement je me résoudrai à trouver un endroit pour dormir , sauf que cela semble dangereux , vu que j’ai vu des tas de kleenex , je en suis pas rassuré , enfin un pont mais pas pour franchir le canal , c’est un pont autoroutier , donc je decide de dormir la . 

Elle colle tout à fait à l’homme aux moustaches

DANS LA VILLE ROSE

le 09/09/2010 – Toulouse

Ayant passé la nuit sous un pont , et n’ayant pas monté la tente , vu l’endroit ou j’étais j’ai tenté de dormir à côté de mon Bredelers , mais la nuit à été longue en temps et courte en sommeil , vu que je devais surveiller le matériel.Ce qui me fera reprendre la route trés tôt , c’est là que je m’aperçus que je n’avais pas pris le bon côté du canal ,pas étonnant que je me sois retrouvé sur un sentier aussi défoncé.Cela vous le savez , et en fait je n’ai trop rien à dire sur cette ville et sur ce lieu qui ne m’a pas impressionné , je supposais Toulouse aussi beau que Strasbourg , pour moi ce n’est pas le cas . Juste tomber sur un mouvement greenpeace à part cela pas grand-chose à part que le camping je l’ai trouvé mais que je ne m’attarderai pas dessus , vu que c’est presque plus une usine à touristes qu’un camping et un lieu de convivialité .

C’est loin d’etre aseptisé comme Esprit Cycles . Ca me rappelle les bons vieux garages des mécaniciens motos d’antan
Partagez

Commentaires