LE JEU FAVORI DU BURKINABE

Étiquettes
7 décembre 2013

LE JEU FAVORI DU BURKINABE

Depuis que je suis au Burkina-Faso  , à maintes reprises , que dis je …….! Une vaste bétise, puisque c’est par plusieurs fois que je le constates chaque jour . Le simple touriste ne peut pas voir ces à côtés la , le simple lambda qui vient quelques jours au Burkina -Faso ne peut pas en faire le constat, pourtant , Hélas  trois fois hélas . Le jeu favori du Burkinabé est …...L’INCIVILITE

Ce constat est fait plusieurs fois par jour et croyez – moi que ça exaspéres.

Le premier lieu est dans la circulation , aucun feu rouge n’est respécté . Non seulement par les automobilistes , les camions  , les vélos . Le pire ce sont tous ces gens qui conduisent une soi -disant motos , ce que j’appelle vulgairement une djakarta .Leurs motos de pacotille , n’est ni plus ni moins qu’une pale copie des cyclos japonais ,ou s’affiche la marque Yamaha . Selon ma personne ce ne sont pas de vraies yamaha . Je connais la marque depuis 1962 et je pense que cette marque ne peut pas se permettre de mettre en circulation de tels engins .Surtout si dangereux à une population qui ne connaît ni le code de la route et encore moins les régles de circulation, dont cinquante pour cent ne savent pas lire et écrire .

A mon avis c’est logique que les usagers de la route en profitent au maximum vu le laxisme des autorités.Là aussi il y aurait à écrire , mais voilà ont (pas ma personne ) se retranchent derriére  les US et les COUTUMES. Je pens même qu’ils se réfugient totalement derriére cela . Ce qui prouve bien qu’il y a beaucoup de zones d’ombres.

RESPECTER LE CODE DE LA ROUTE , C’EST DEJA SE RESPECTER ET RESPECTER AUTRUI (LES AUTRES )

Non seulement le Burkinabé est

Je ne suis pas du tout étonné de savoir que sur la route il y a de nombreux accidents et de nombreux morts , vu cette incivilité . Par exemple dans un pays pauvre comme le Burkina-Faso , je n’ai jamais vu autant de supers voitures  du 4X4 sophistiqué  à la Ferrari ou Corvette dernier cri . Qui en plus circule comme des dingues  sans immatriculation , ni devant ni derriére. Je vais éditer diverses petites vidéos conçernant ce que je dis la .

Autre exemple , vous vous trouvez  dans une boutique , pharmacie ou autre , vous arrivez il y a 6 peresonnes devant vous . Le bonjour il n’y en aura pas et celui qui vient de rentrer va tenter de se faire servir de suite . Le plus fort c’est que  ce que je vais dire la est véridique en plus m’est arrivé . Je  suis en 7 eme position , un policier arrive  et bien entendu tente de passer le premier , est ce que cela est normal et logique en ce pays ?

Autre point , partout et en tous lieux , le Burkinabé tentera de se retrouver à être en tête pour se faire servir , même si le vendeur est en train de vous servir . Est-comme cela que le respect est compris au Burkina-Faso?

Autre exemple , vous cherchez quelque -chose de bien précis , vous n’aurez pas à faire à un vendeur mais des dizaines de vendeurs , qui ne cessent de vous harceler .Comme par hasard vous dialoguez un peu fort et un peu trop passionnément , la vous serez encerclés de toute une ribambelle de certaines personnes douteuses qui vont tenter une action qui est plus malhonnête qu’autre-chose . Si le dialogue s’envenime un peu , certains que vous n’avez pas vu arrivés sont capables de vous insulter (bien entendu dans leur dialecte) ou lancer un projectile comme un tabouret et autre ustensile.

Autre jeu favori des commerçants du burkina-faso , c’est de ne pas avoir de monnaie  pour rendre au client son dû . J’ai observé plusieurs fois ce petit manége , ça peut rapporter gros au commerçant ou à la caissiére .Alors que la piéce de 1 franc cfa , comme celle de 5 francs cfa existe . Ces piéces la on ne vous les donnera jamais , à moins d’aller trouver la direction . D’ailleurs ça commence à le faire avec les piéces de  10francs cfa .

 Je  constate que le burkinabé se croit au dessus de toutes lois , que ce qui compte c’est finalement lui et rien d’autre . Est-ce cela vivre en société ?

Je concluerai sur cela , en pensant aux divers recours que certains dirigeants ont tentés . Ce qui veut dire que même dans le sport le Burkinabé se croit au dessus . Ce n’est pas cela vivre en société et en harmonie .

Partagez

Commentaires