Le départ s’annonce

Article : Le départ s’annonce
Étiquettes
21 février 2014

Le départ s’annonce

Le départ de Capdenac Gare est de rigueur-

le 05/09/2010-Monteils 

Position GPS du départ- N 44° 34.360′ – E 002°04.346 Sifflet

Difficile de quitter Capdenac gare , non pas pour la ville , si elle est attirante , simplement que je dois repartir , certes sans le tricycle en vélo couché , mais c’est la vie . Ce qui à précipité ce départ c’est un événement qui m’a fort perturbé , alors que la ville est en fête j’aurais pu attendre demain lundi , mais non je préfére partir en pleine fête

Quitter le camping des Rives d’Olt ,c’est un créve-coeur ,c’est ainsi que va la vie , certes je garde une grande amitiée pour Fabienne , Charlie et Laurent , encore une Apparencefois je suis reparti vite sans me retourner car je sentais la gorge me serrer , donc ce sont de grands signes ,comme si on était sur un quai de gare. Par contre je n’ai qu’un souhait c’est que Capdenac gare , garde ces personnages là au camping en tant que gérant ou concierges . Bonne route à vous , ce que j’ose espérer c’est vous revoir un jour ,pourquoi pas au détour de mon cheminement. Je serais heureux d’arriver à Kribi et de pouvoir monter ce projet , et de vous inclure dans les invitations.Reste que je dois arriver , c’est vrai que quelques fois , je pense que ce voyage , risque d’être sans retour ou que je vais devant ma mort , peut être même que je la provoque.De toute façon si cela viendrait je ne serais pas regretter par ma propre famille , donc je vais devant mon plaisir .Malgré la souffrance qu’il me donne , ce que je retiens ce n’est pas ces souffrances physiques , c’est rien par rapport aux joies et aux rencontres , et rien ne vaut le fait de se surpasser pour obtenir une joie même si celle si est trés éphémère.on ne choisit pas ses

Comme par habitude je ne réussirai pas à décoller avant 11H du matin , certes sous le soleil, dans les montées , ici il y en a autant que tu veut ,non pas de celles qui sont une petite bute .Elles sont pentues , hardues , sur une forte longueur ou on n’en voit jamais la fin .Pensant qu’en suivant les bords de l’Aveyron , ce serait un peu plus plat , que nenni , je me suis mis le doigt dans l’oeil profondément voir plus , je ne veut pas choquer , mais quel spectacle qu’offre la nature , en passant par les toutes petites routes.

Position gps à l’arivée N 44°6.374′ – E 002°00.044′

Pour la reprise , malgré les dénivellés de la région, dieu sait qu’il y en a  de beaux j’ai effectué 47 , 21 kms à la moyenne de 12,34km/h

 

Fabienne , Laurent Feix les gérants du camping
Fabienne , Laurent Feix les gérants du campingfabienne et le marseillais
Ca joue à la pétanque  à la fraiche
Ca joue à la pétanque à la fraiche

couple canada

A PROXIMITE DE NAJAC

le 06/09/2010- MONTEILS . Position gps N 44°6.374′ E 002°00.044′

La position gps est juste à l’entrée de la ville de Monteils , j’ai préféré passer la nuit en ce lieu , sans planter la tente , dans un camping absolument vide pour repartir plus vite , vu que pour arriver à NAJAC il y a paraît -il une grimpette phénoménale , je verrai bien .Qui tente rien ne sait rien , donc c’est à voir , à parcourir.

subitement un chateau , celui de Najac
subitement un chateau , celui de Najac

vision

Pour être servi en terme de côte ou de montée, j’ai obtenu un super avant goût de ce qui m’attends dans Les Pyrénées , mais cela je le sais , l’inconvénient ce sont mes forces dans les jambes ainsi que mon palpitant qui se met à battre trés vite , dés que j’ai fait 50 métres de grimpette , je pense que c’est surtout un probléme de respiration , heureusement que je ne fumes plus depuis 1989 . Reste à savoir si la cigarette ne me causes pas cela ? Je n’en sais rien .
Il faut dire que par les routes que je passe je ne vois que très trés peu de cyclistes , ceux qui se déguisent en Bernard Hinault ou en Lance Armstrong , oui c’est une belle vérité , pourquoi je n’en sais rien peut être trop difficiles . Cela confirme en partie mon opinion sur ce genre de cyclistes , surtout qu’ils ne saluent personne , malheureusement il faut tout pour faire un monde .

Par contre les paysages qui s’offrent à mes yeux sont fabuleux , on n’obtiens rien sans rien comme dit le dit-on ; mais dieu que c’est dur .Oui je sais je traîne un wagon derriere moi,mais enfin . Malgré que je fasse attention à ma santé , il faut que je fasse plus qu’attention à mes finances , afin de pouvoir me rassasier quand j’en ai besoin ,  manger , boire en vélo c’est plus que vital et nécessaire . Surtout dans ces endroits trés vallonnés , j’en attends d’autres surtout en Espagne , peut -être que je m’en fais un monde , je verrai bien , en attendant il faut que je continue et que j’avance aussi, car des gens m’attendent du côté du Cameroun , et je pense souvent à eux . Pour le moment il me faut arriver à Laguépie . Je suis assez étonné de ne plus rencontrer de cyclistes voyageurs , comme je dis plus haut peut -etre que mes chemins sont trop durs ou pas assez touuristiques.

 Position gps à l’arrivée N 44°08.860′– E 001°58.763

oui etrange vision
oui etrange vision

Partagez

Commentaires